Impact G.E.S d’un repas

L'effet de serre est un phénomène naturel indispensable à notre vie sur terre. Mais l'activité humaine entraîne aujourd'hui la libération de gaz à effet de serre (GES) additionnel en trop grande quantité. Le fragile équilibre qui maintient une température terrestre vivable est menacé. L'agriculture représente 13,5% des émissions de G.E.S dans le monde (sans prendre en compte l'impact de la déforestation qui lui est lié). En fonction des composants de nos repas on peut participer à la diminution des G.E.S du secteur agricole.

Publicités

La food industry durable dans les universités à Lyon et en France

Non, les jeunes ne veulent pas manger que fast-foods, sandwichs, pâtes et pizzas. La tendance est de consommer moins mais consommer mieux. Toutefois il est difficile de changer, notamment lorsque l’on est étudiant. Lyon, au même titre que Toulouse, a été classée première ville étudiante au palmarès 2018-2019 de l’Étudiant. Une question reste cependant :... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑